Après les fêtes avec bébé

La période des fêtes de fin d’année, avec ses joies et festivités, peut laisser place à un sentiment de fatigue, particulièrement ressenti par les parents de jeunes enfants. Cette fatigue, si elle n’est pas « gérée », peut affecter à la fois le bien-être des parents et celui de leur bébé. Ainsi, cet article vise à vous offrir des conseils pratiques pour surmonter la fatigue après les fêtes avec bébé.

I. Comprendre la fatigue d’après-fêtes

Les fêtes de fin d’année peuvent être épuisantes pour plusieurs raisons. Les nuits tardives, le stress des préparatifs, les réunions familiales, les changements de routine… Tout cela peut contribuer à un état de fatigue accrue. Cette fatigue peut se manifester différemment chez les parents et les bébés, mais elle affecte l’ensemble de la famille.

De plus, les excès alimentaires typiques des fêtes – repas riches et sucreries – peuvent impacter la digestion et la qualité du sommeil. En définitive, cela entraîne une baisse d’énergie. Qui plus est, les festivités elles-mêmes, avec notamment leurs soirées prolongées, perturbent les routines de sommeil et de repos. Enfin, les trajets et les déplacements, ajoutent un stress et une fatigue supplémentaires, surtout avec un bébé.

Toutes ces raisons expliquent qu’après les fêtes vous vous sentiez un peu groggy 🥴, d’autant que prendre soin d’un bébé n’est toujours de tout repos😅 (doux euphémisme).

La fatigue d'après fête s'explique par les excès en tout genre. Cette fatigue est majorée lorsque l'on doit prendre soin d'un bébé

II. Aider bébé à récupérer après les fêtes

Bien que vous ayez suivi les conseils de mon article : Préparer Noël avec un bébé, il est possible que votre bébé ressentent les effets des changements de routine pendant les fêtes. Je vous invite à respecter au maximum les routines, le rythme de sommeil et les signes de fatigue de bébé. Il est possible que votre bébé, fatigué ou perturbé dans son rythme, pleure plus qu’à son habitude.

Dans ce contexte, il est important pour moi de rappeler de ne jamais secouer un bébé. La fatigue et le stress peuvent parfois conduire à des comportements dangereux. Le syndrome du bébé secoué peut malheureusement en faire partie. C’est pourquoi prendre des pauses, demander de l’aide et utiliser des techniques de gestion du stress sont des mesures essentielles pour prévenir de tels incidents. Pour aller plus loin, je vous partage un lien intéressant vers des conseils de prévention du bébé secoué. Après les fêtes, bébé sera ravi de retrouver un environnement calme et confortable pour son repos, avec le minimum de stimulation. 

Pour gérer la fatigue d'après les fêtes avec bébé, une des stratégies est la "prévention"

III. Stratégies pour gérer la fatigue parentale d’après fêtes avec bébé

a) Eviter les situations à risque

Tout bêtement, afin d’éviter une fatigue excessive, ma première idée serait de vous dire d’éviter certaines situations. J’entends par là des situations qui seraient susceptibles de majorer une fatigue déjà existante. Si vous n’en avez pas envie, vous n’êtes pas obligé(e) d’aller à des kilomètres de chez vous pour passer les fêtes. Avec votre famille, imaginez quels pourraient être les aménagements.

b) Reconnaitre ses signes de fatigue

En tant que parent, il est crucial de reconnaître votre propre fatigue et de prendre des mesures pour y remédier. Tout d’abord, prenez conscience des signaux que votre corps vous envoie : agacement, tensions musculaires, bâillements, colère… Ces signaux sont uniques à chacun. Pour y remédier, organisez des siestes courtes, établissez des routines de coucher régulières, et accordez-vous des moments de relaxation. En outre, la pratique de l’hypnose et de la cohérence cardiaque peut être bénéfique en oxygénant le cerveau et en lui fournissant des nutriments de manière optimale.

b) Le rôle de l’alimentation

Premièrement, pour surmonter la fatigue, comme de façon générale, une alimentation équilibrée, riche en nutriments, en fruits et légumes, permettra à votre corps d’avoir tous ce dont il a besoin pour fonctionner de manière optimale. Ainsi, il aura la « base » pour fabriquer les neurotransmetteurs essentiels à la synthèse des hormones du bien-être. Des études montrent que certaines substances présentes dans l’alimentation quotidienne peuvent traverser la barrière hémato-encéphalique et être captées par les neurones, influençant ainsi notre comportement et notre bien-être émotionnel et comportemental​​.

c) Pratiquer une activité physique ?

Pratiquer une activité physique modérée peut vous aider à vous oxygéner, à libérer les tensions physiques, émotionnelles. Si vous n’avez pas encore fait votre rééducation périnéale, demandez conseil à votre sage-femme, à votre gynécologue ou au professionnel de santé qui vous suit. Ces habitudes aideront à revitaliser votre corps et votre esprit.

Entendons-nous bien, il n’est pas question d’aller courir à 6 heures du matin ou encore de pratiquer une activité intensive. Quelques postures de yoga, de la marche, danser dans votre salon, faire du vélo d’appartement sont quelques exemples. L’essentiel est de pratiquer une activité qui vous plaise et vous fait du bien.

d) Récupérer émotionnellement avec bébé après les fêtes

La période post-fêtes peut entraîner un sentiment de mélancolie ou de surmenage. Je vous invite à prendre le temps de vous détendre et de vous recentrer. Des techniques telles que la cohérence cardiaque, la méditation, la lecture, ou simplement passer du temps dans la nature peuvent aider à retrouver un état d’esprit positif. Personnellement ce qui m’aide c’est de noter ce que j’ai à faire. Oui, j’adore les listes 😅. Cependant, attention à ce que cette liste ne se transforme pas en emploi du temps de ministre. Ce serait contre-productif. Il est possible que ce système de liste ne convienne pas à tous.

Conclusion

En conclusion, gérer la fatigue post-fête est essentiel pour bien démarrer la nouvelle année mais surtout pour vous préserver ainsi que votre bébé. Vous avez le droit d’être indulgent envers vous-même et de reconnaître vos efforts durant cette période chargée. En prenant soin de vous et en suivant ces conseils, vous serez mieux préparé pour profiter pleinement des moments précieux avec votre bébé et votre famille dans l’année à venir.

Pour vous encourager, dites-vous que cette fatigue est passagère. Je vous envoie plein de force et de courage.

Si cet article vous a plu, sentez-vous libre de le partager :-)

8 réflexions sur “Après les fêtes avec bébé”

  1. Je suis tout à fait d’accord avec : « respecter au maximum les routines, le rythme de sommeil et les signes de fatigue de bébé », c’est la meilleure façon selon moi de ne pas chambouler les petits.
    Comme dit dans l’article, l’alimentation est primordiale, alors il ne faut pas se laisser avoir par les fêtes avec des repas trop abondants, copieux, trop riches, … car toutes les bonnes choses, en excès deviennent néfastes, pour petits et grands.

  2. Merci pour cet article très bienvenu juste après Noël ! Je m’attendais à des conseils orientés sur l’enfant, mais je suis ravie de découvrir que cet article se concentre sur le bien-être parental (car des parents épuisés c’est toujours une mauvaise nouvelle pour les bébés de toute façon !)
    J’ai presque tout fait, sauf l’activité physique : merci pour ce bon rappel ! 🙂

    1. Moi aussi j’ai du mal à faire de l’activité physique en cette période et je le ressens dans mon corps … il lui manque un petit quelque chose pour gagner en vitalité 😅.
      J’ai pensé aux parents en cette période car cela peut être plus compliqué de prendre soin des autres, en l’occurence de ses enfants, lorsque l’on ne prend pas un minimum soin de soi 🥰
      Merci pour ton commentaire et mes voeux les meilleurs pour 2024 ✨

  3. Très intéressant ! Je pense qu’il est vraiment important de savoir dire non pour ne pas accumuler le stress… tout le monde peut comprendre 🙂 et oui, sortit prendre l’air c’est top aussi !
    Joyeuses fêtes à tous les parents et à tous les bébés !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Vous êtes libre de recevoir gratuitement 


Votre guide pas à pas pour booster votre bien-être parental !!!